Le massage de relaxation procure plusieurs vertus.

Il agit principalement sur le stress, la dépression et les autres signes de nervosité. Pour cela, il régule la tension artérielle, apaise certains troubles liés aux maladies cardiovasculaires, et soulage les problèmes respiratoires graves comme l’asthme.

De plus, il optimise les capacités intellectuelles du patient grâce notamment à l’élimination du stress, et diminue, voire élimine les troubles liés à la dépression et la déprime. C’est aussi un moyen efficace contre les insomnies.

La sensation de mal-être est omniprésente dans la vie actuelle. L’apparition de vergetures, le surpoids, les maux de dos sont autant de causes qui nous font éprouver un tel sentiment.

Le modelage californien est le massage le plus accessible : il convient à tout le monde, à condition évidemment d’être en bonne santé. Cependant, il est particulièrement recommandé aux personnes qui ont envie de se détendre et de se faire plaisir. Car il permet avant tout de recharger les batteries, retrouver un peu d’énergie et évacuer les tensions musculaires. Il convient également parfaitement aux personnes souffrant de courbatures et à celles stressées puisqu’il stimule les terminaisons nerveuses de l’organisme. Et la douceur qui le caractérise fait de lui le modelage idéal pour une première approche, quand on n’a pas trop l’habitude de se faire masser.

 

Histoire : il n’est pas dans nos habitudes d’Européens de se masser au sein du cercle familial car cela ne fait pas partie de nos traditions, contrairement à celles de beaucoup de pays asiatiques et orientaux.

Ainsi, par exemple, en Chine ou en Inde, on pratique le massage familial depuis des millénaires. On masse la personne qui a des douleurs, celle qui est malade, la femme enceinte mais aussi celle qui se porte bien. Cela peut paraître insensé de prime abord pour un non-Asiatique, mais il s’agit là d’entrer dans un cercle énergétique vertueux.

Le but recherché est de rester en bonne santé et non pas seulement de tenter de rétablir un déséquilibre, la maladie naissant effectivement de la disharmonie entre les méridiens d’énergie.