Une technique en plein développement

Nombreux sont les spas et centre diététique qui proposent ce type de massage. Moins les instituts de beauté classiques qui préfèrent utiliser des machines comme le Starvac ou le Cellu M6.

Que les choses soient bien claires : ce massage ne rentre pas du tout dans la catégorie des massages de bien-être. Vous ne trouverez aucun plaisir à recevoir ce massage. L’intérêt recherché est tout autre, à savoir mincir et retrouver sa silhouette.

Aussi vous l’aurez compris, il ne sert à rien de faire un massage minceur unique. Les effets de cette technique ne se voient qu’après plusieurs séances. Voilà pourquoi ce massage vous est toujours proposer en cure de 10 séances minimum. Il s’agit d’un travail de fond effectué sur votre corps, qui va relancer la circulation sanguine, décongestionner les tissus et éliminer toxines et peau d’orange.

Qu’est-ce que la cellulite ? Pourquoi les femmes sont elles les plus concernées ?

Hantise de la quasi-totalité des femmes à partir de l’adolescence, la cellulite est l’objet de nombreuses attentions de la part des laboratoires cosmétiques. Le développement des cellules graisseuses et des cellules conjonctives situées sous la peau, augmente son épaisseur et lui donne son aspect bien connu et irrégulier : la peau d’orange. Ce phénomène naturel est essentiellement d’origine hormonale, ainsi seules les femmes sont concernées : les principaux responsables sont les oestrogènes.
Le stockage des graisses appelé lipogenèse, s’effectue sous la peau dans des lobules graisseux : les adipocytes qui sont perpendiculaires à la surface cutanée.

Si la consommation de ces graisses par l’organisme et la lipogenèse s’équilibre, la taille des tissus graisseux reste normale. Si au contraire, il y a un stockage de graisses trop important par rapport à la consommation, les adipocytes s’hypertrophient, comprimant les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cette compression entraîne un mauvais drainage de l’eau et des toxines. Ce phénomène se développe plus particulièrement dans certaines régions du corps : les cuisses et les fesses.

La cellulite, un fléau typiquement féminin

On distingue 2 types de cellulite :

- La cellulite naissante, qui peut être facile à résorber.
- La cellulite instantanée plus difficile à traiter.

La cellulite n’est pas forcément associée à un problème de poids. En effet, la quasi-totalité des femmes (90%) ont de la cellulite, et toutes n‘ont pas de surcharge pondérale. Néanmoins, certaines femmes ont plus de mal que d’autres à éliminer les graisses. Le déséquilibre entre le stockage et la consommation est à l’origine des développements inesthétiques tant redoutés.

Sous l’épiderme et le derme se trouvent 3 couches de graisses. L’hypoderme abrite la plus superficielle. Ces cellules graisseuses sont organisées en grappes séparées par des cloisons de tissu conjonctif. S’ils sont trop gros, ces adipocytes traversent ces cloisons et poussent la peau vers le haut, formant de petites protubérances. C’est la fameuse peau d’orange. Mais pourquoi les femmes sont elles les seules exposées à ce phénomène ?

Ce phénomène naturel est essentiellement d’origine hormonal et concerne les oestrogènes. Les lobules graisseux sont plus gros chez la femme. L’agencement de ces lobules est perpendiculaire au derme chez la femme contrairement à l’homme où ils sont obliques et glissent sans former de capitons. La peau de la femme est plus mince. La distribution des adipocytes se trouve au niveau des ventres, des cuisses, des fesses et des hanches. Chez l’homme ils sont surtout situés au niveau de l’abdomen.
Au cours de prise de poids importante, les hormones sont en excès et contribue à l’apparition de cellulite. Une alimentation déséquilibrée, un manque d’exercice physique et une prédisposition héréditaire peut aggraver votre risque de développer une cellulite et accélérer son évolution vers des stades où il devient plus dur de s’en débarrasser.

Les principes d'actions du massage anti-cellulite

Le massage minceur s’effectue par la technique du Palper-rouler. Cette action va permettre de corriger les aspects inesthétiques de la peau en diminuant le taux des cellules graisseuses contenues sous les tissus cutanés, afin d’empêcher la cellulite de se former à la surface cutanée.

Le praticien va saisir en pinçant une partie de peau entre le pouce et les doigts puis va enchaîner un mouvement de roulement du pli pour enfin se replacer. Ce geste enchaîné à grande vitesse et de façon répété sur la zone à traiter, va délocaliser les graisses dans les tissus et malmener les adipocytes.

Les cures se déroulent en général sur la base de 2 rendez-vous hebdomadaire sur 5 semaines.
Pour un effet maximal, chaque séance de massage anti-cellulite doit durer aux alentours 40-45 minutes.

 Le suivi d’une bonne habitude alimentaire permet d’aider l’organisme à faire disparaître rapidement la cellulite. Parallèlement, ce palper-rouler va réguler la micro-circulation sanguine et lymphatique, puisque sous son action, les graisses précédemment délocalisées seront éliminées subtilement par les voies naturelles de l’organisme. Pour une meilleure élimination de ces toxines, il est conseillé de boire beaucoup d’eau après les séances et de pratiquer si possible une activité sportive qui va renforcer le processus d’élimination des déchets organiques.

Des résultats probants...

Cette technique palper-rouler offre les meilleurs résultats sur le plan des pertes de centimètres sur les cuisses, hanches et taille. Aucune machine n’obtient de tels résultats.

La main contre la machine

Méfiez vous de ces machines, très souvent proposées pour traiter la cellulite. Elles sont certes intelligemment conçus mais rien ne vaut une main experte qui va s’adapter au corps et à ses besoins précis. Certaines machines, mal ajustées, risquent aussi de casser les fibres cutanées et de fragiliser les vaisseaux. Le port obligatoire de collants spécifiques n’est d’ailleurs pas toujours respecté.